Jinpa, un conte tibetain

Sur une route traversant les vastes plaines dénudées du Tibet, un camionneur qui avait écrasé un mouton par accident prend un jeune homme en stop. Au cours de la conversation qui s’engage entre eux, le chauffeur apprend que son nouvel ami se prépare à tuer un homme qu’il recherche depuis dix ans, parce qu’il est…

Continuer la lecture

Lola Montès: un chef-d’œuvre effrayant

Le film ressort en salles, restauré, dans la version voulue par Max Ophuls en 1955. Le film que vous allez voir, mesdames, messieurs, est une espèce de fantôme. En décembre 1955, Max Ophuls présentait au public parisien Lola Montès, grand film en Eastmancolor et CinémaScope qui n’eut pas l’heur de plaire. Retiré de l’affiche, Lola…

Continuer la lecture

Le zen, une philosophie de combat pour les moines du film « Tenzo »

Le cinéaste japonais Katsuya Tomita dresse, dans ce film aux allures de documentaire, le portrait croisé de deux moines zen dans le Japon dévasté de l’après-Fukushima. Katsuya Tomita, né en 1972, est l’un des réalisateurs japonais les plus enthousiasmants révélés ces dix dernières années, dont le parcours atypique, celui d’un ouvrier manutentionnaire et chauffeur routier…

Continuer la lecture

Dans La Cordillère des songes, Patricio Guzman sonde les gouffres intimes du Chili

Le cinéaste poursuit son travail de mémoire sur le coup d’Etat de 1973 dans son pays. La chaîne des Andes, massive, impénétrable et mystérieuse, structure le film de Patricio Guzman. Sous la houlette du général Pinochet, dictateur exemplaire, le Chili a été, dès les années 1970, le laboratoire d’une formule qui fait aujourd’hui florès :…

Continuer la lecture

KIRA MOURATOVA, LES ARYTHMIES DES CŒURS

Esprit indépendant, Mouratova a toujours refusé toute forme de récupération idéologique de son travail. Ses films ont su poser un regard intransigeant sur le monde contemporain, décrivant le système administratif soviétique dans une petite ville de province (Brèves rencontres, 1967), la société de consommation dans sa folie et sa cruauté (Mélodie pour orgue de Barbarie,…

Continuer la lecture

Paradjanov, le Orson Wells des Carpates…

BAROQUISME ET SURRÉALISME UKRAINIEN Sergueï Paradjanov, cet Arménien que Patrick Cazals nomme «le Falstaff caucasien», réalisa avec Les Chevaux de feu une œuvre majeure et devint ainsi le chef de file d’un cinéma qui se voulait novateur, figuratif, à la recherche d’une nouvelle esthétique qui fascine encore aujourd’hui. Ce film le fit connaitre internationalement. Il…

Continuer la lecture